Archives mensuelles : septembre 2013

Bye Bye Sandy Hook Bay!

Dimanche, on est près. Les vents annoncés sont de ouest et nord-ouest et nord durant la nuit, de 15 à 20 nœuds. Un peu fort comme vent mais on est motivé à bouger!
La navigation est de environ 112 miles nautiques, donc si on calcule une vitesse moyenne de 5 a 6 nœuds ceci devrait nous prendre environ 22 heures. Donc on part sur l’heure du diner, pour arriver à Cape May en début de matinnée.

DSC00399
Petit encouragement d’équipage avant notre première navigation de nuit !

Effectivement, les vents sont fort, les vagues sont difficile a négocié pour sortir de la Baie de Sandy Hook. On se questionne, mais une fois en mer et les voiles placé en conséquence tout semble bien aller. La grande voile monté avec un ris pour en réduite sa portance et le génois sortit un peu plus de sa moitié, on a une vitesse de croisière d’une moyenne de 7 nœuds. Les vagues sont de 2 à 3 pieds et Rêve d’Océan peu même surfer dessus pour atteindre jusqu’à 10 nœuds. Incroyable!! Même avec cette vitesse la navigation est quand même paisible puisque c’est un vent de dos, qui fait que très peu giter le voilier.
C’est merveilleux comme sensation, on se sent libre et tout petit a la fois. La pointe du voilier se dirige vers la découverte et tout le temps du monde pour le faire. Le soleil fait brillé la mer devant nous et on longue rapidement la cote.

DSC00411
DSC00409
DSC00410

DSC00419

On admire le soleil se coucher et on réchauffe notre souper préparé d’avance pour la navigation. Aujourd’hui, nous avons voté une journée pédagogique d’école, l’activité de cette journée ; découvrir la navigation en mer, écouter des films et manger un paquet complet de biscuit Oréo
La nuit tombé la navigation prend un tout autre sens, on vérifie et revérifie tout!! Chaque forme à l’horizon, chaque bouée avec sa fréquence de clignotement est questionnée.
On entend a la radio un voilier situé dans la Baie de Delaware qui signale a la Coast Guard un Distress. Ils sont en train de coulé, on écoute la conversation sur le canal 16 en silence en souhaitant ne jamais vivre un tel moment. Plus tard, à la radio la Coast Guard signale de faire attention a l’épave de ce bateau…
La vitesse du vent diminue et les vagues augmentent pour devenir de la houle d’environ 5 pieds. On voit au loin les lumières de Atlantic City, on s’en approche tranquillement. En fait, la majeur partit de cette navigation de nuit consistera a s’approcher de Atlantic City, a la regarder de la coté et a s’en éloigner. On arrive à l’entrée du canal de Cape May avant le lever du soleil. On se sent comme les premiers arrivés à un party et vraiment trop d’avance. Alors on allonge notre route et on étudie l’entrée du canal avec toutes ses bouées environnantes. On décide qu’il serait plus sage d’attendre la lueur du jour.

DSC00430
Et nous voilà ancré juste à côté d’une base de US Coast Guad à 7h15

Mention tout spécial a Dominic pour son calme, son sens innée de la voile et d’avoir été derrière la roue toute la navigation. Avec toi tout est possible.

Advertisements
Catégories : Uncategorized | 7 commentaires

Il était une fois un alternateur…

Alors Rêve d’Océan nous offre, encore des défis… Lorsqu’on part le moteur, les batteries ne chargent plus … Dans l’inventaire des pièces de rechange en cas où il y avait un bris, nous avions dans le voilier à son achat l’an passé une boite avec un alternateur tout propre et reconditionné, même avec une facture à l’appui dans la boite. C’est ce nouvel alternateur que Dominic a installé au départ de New York. Avec un alternateur qui devrait être comme neuf, on croyait que le problème se situait au niveau du filage et de l’électronique. Nous avons donc fait appel à quelqu’un plus expert référé par l’Atlantic Highlands Municipal Harbor Marina.
Puis finalement, après plusieurs heures avec Richard à vérifier les filages et en refaire quelques-uns qui semblaient louche. Ils décident d’amener chez un dealer Yanmar les deux alternateurs. Oups, notre mécano échappe son cellulaire à l’eau en embarquant dans le dinghy. On a eu droit à quelques sacres anglais !!! Il revient en soirée avec son équipement de plongée et le diagnostic de nos alternateurs. Il s’avère que cet alternateur celui qu’on a installé à New York en croyant qu’il avait été reconditionné ne vaut pas rien … c’est surement le vieux d’auparavant. Ou bien on l’a fait sauter en jouant trop avec les fils. Mystère!!!

DSC00382
Richard a plongée pour essayer de retrouver son cellulaire, mais sans succès. Le fond de l’eau est beaucoup trop boueux. On l’a consolé un lui offrant une de nos dernières bouteilles de bière de l’Évêque.

Le lendemain, le dealer Yanmar reconditionne notre premier alternateur et Richard en fait l’installation. Voilà le tour est joué, ne reste plus qu’à attendre le vent idéal pour la navigation vers Cape May 🙂

DSC00372

Voici notre vue de la salle de classe à Sandy Hook.
C’est une grande responsabilité que d’enseigner à ses enfants. Ce n’est pas facile d’expliquer les propositions coordonnées et les propositions juxtaposées à un garçon en manque de motivation. Pourtant il suffit de regarder le paysage et de retrouver son envie d’être ici en ce moment.

DSC00391
DSC00392

Nous voilà en route pour aller faire des bonnes grosses brassées de lavage!!

Catégories : Uncategorized | Laisser un commentaire

New York! New York

Et voilà notre découverte de New York commence par une balade en Subway pour se rendre au site du Memorial 9-11. Incroyable tout la sécurité qu’on doit franchir pour s’y rendre, c’est tout comme passé les douanes.

DSC00192

Ensuite nous avons marché et marché et marché parmi la foule et le bruit de la ville. Tout un contraste avec notre vie de navigateur.
DSC00206
DSC00229
DSC00204
On avait parlé aux garçons du magasin de jouet Shawrt de la 5th avenue et c’était pour eux la récompense de cette grande randonnée. En plus d’y retrouver vraiment beaucoup jouet, il y a une énorme sélection de bonbon. On en ressort avec un gros sac pour nous donner un bon bost de sucre.

DSC00210
Remarquer ce gigantesque jujube de nounours!!
Puis ce fut Time Square en soirée illuminé de tous les coté.
DSC00211
DSC00219

Dimanche en journée, nous avons opté pour une balade plus tranquille dans Central Park et la visite du ZOO.
DSC00246
DSC00239
DSC00268
Puis direction Chinatown, pour nous rappeler à moi et Dominic des souvenirs de notre voyage en Chine. Les affiches, les rues, les boutiques, la façon que les commerçants nous aborde pour qu’on achète leur bébelles ; tout est pareil, sauf que les taxis sont jaunes!!
DSC00285
DSC00287
Nous avons mangé comme en Chine dans un resto très éclairé et super bruyant, mais vraiment délicieux.

DSC00282
C’est épuisant New York!!!

La nuit à l’ancre de dimanche fut très mouvementée, des vagues, des vagues et encore des vagues. C’est comme dormir dans une machine à laver.
On lève l’ancre lundi matin avec les yeux cernés et on laisse grand-papa Jacques au quai de la Marina. (Ce fut au beau séjour, merci d’avoir passé cette étape du voyage avec nous.) On accoste Rêve d’Océan à un quai dont la profondeur selon la marée nous le permet, mais pour quitter celui-ci contre le courant s’est toute une épreuve. On a poussé la pointe du voilier de toutes nos forces à plusieurs reprises pour pouvoir se décoller du quai. Et voilà, on admire New York city et la statue de Liberté qui s’éloigne au loin.
DSC00325
DSC00333

Et nous voilà à Sandy Hook Bay dans l’attente d’une fenêtre météo de 2 jours de bon vent pour notre première nuit en mer. Les vents annoncé demain pourrait convenir, mais nous avons besoin de recharger nos batteries personnelle et de relaxer un peu.

Mercredi 18 septembre 2013
Toujours à Sandy Hook Bay, c’est dur pour le moral de voir plein de voilier quitter pour Cape May et que nous on y suit toujours. Dominic avait un meeting important avec M. Yanmar, notre moteur. Le coéquipier de M. Yanmar ; l’alternateur ne charge plus les batteries. On l’a changé temporairement au départ de New York et tout marchait bien, mais là on doit vérifier plus en profondeur les bobos. On ne veut pas faire cette traversé et que le pilote automatique qui est très gourmand en électricité nous lâche.
J’avais commandé des moments de relaxation et bien, on est servi parce que en plus dans les prochains jours c’est seulement des vents du sud au menu et c’est pas l’idéal pour descendre au Sud !!!

Catégories : Uncategorized | 2 commentaires

En direction de Big Apple

De Waterford, nous avons passé notre dernière écluse, celle de Troy. Voilà l’étape des écluses terminé et la chaleur qui semble revenir.
En après-midi, on arrive à la Marina de Hop-O-Nose ou la piscine fut très appréciée par les garçons. Malgré les orages de la soirée, la nuit passée au quai fut très calme. Le lendemain matin nous sommes les premiers en liste pour le remâtage.

DSC00147

Ensuite, il nous reste qu’à ajuster les haubans, remettre les voiles, les cordages, laver un peu le pont et nous voilà repartit sur la rivière Hudson. La nuit de jeudi 12 septembre, nous l’avons passé tout près de Kingston avec comme voisin d’ancre une barge.

DSC00151
De nombreuses usines abordent la rivière Champlain de même qu’une usine nucléaire surveillée sérieusement par la garde côtière. Malgré tout le paysage est très beau et montagneux comprenant plusieurs montagnes au sommet très élevé.

DSC00167

DSC00165
Voici les ruines d’un château sur ile Pollepel

DSC00142

Un des nombreux phares de la rivière Hudson

DSC00174
Réplique de Henry Hudson Half Moon.

C’est avec la force du moteur, du courant et le génois ouvert que nous avons atteint la ville de New York avec une vitesse de croisière qui a atteint jusqu’à 8 nœuds.

DSC00183

Nous voici  vant notre arrivé a la Grosse Pomme !!

Notre objectif était d’aller prendre un mooring au 79th Street Boat Basin Marina, puisque c’est un endroit accessible et abordable. L’ancrage à New York est permisse qu’a très peu d’endroit et les prix des marinas varient entre 3.50$ à 5.00$ le pied par nuit au quai. Par contre, les moorings fonctionnent selon la règles du premier arrivé premier servit et étant donné que nous sommes la fin de semaine; c’est plein!!! On nous permet alors de s’ancrer au nord de toute la série de mooring ce qui nous fait une belle grande balade en dinghy pour se rendre au quai de la marina. La Marina étant à la 79th Street, je crois que Rêve D’Océan lui était situé à la 92th Street, une balade qu’on devrait fait le soir contre le courant… Au quai des dinghys, on rencontre un couple de québécois qui nous affirme avoir chassé avec la boule de mooring de la Marina, alors on se soulage en se disant qu’au moins notre ancre pourra supporter le poids de notre voilier.

et hop nous allons découvrir New York!!

Catégories : Uncategorized | 1 commentaire

On écluse!

A Whiterhall, tôt le matin il fesait très froid.  Grâce à l’électricité au quai de béton gratuit, nous avons pu branché notre petite chaufrette électrique.

DSC00064

Puis en route pour débuter réellement les écluses!!

L’écluse numéro 10 fut pour nous un réel test et un bon stress…   On arrive dans l’écluse, c’est une écluse montante.  On prend position sur le pont et on attrape chacun une corde de l’écluse, on met Rêve sur le neutre.   Oup!!  On échape la gaffe à l’eau, mais on la rattrape peu de temps après en faisant une boucle avec la corde de l’amarre.   L’eau monte, l’écluse s’ouvre et voila  les défis commencent.  On entend le moteur vibrer, alors on lâche nos cordes, mais  la transmition est gelée au neutre, plus capable d’avancer.  Le vent prend contrôle du voilier à l’intérieur de l’écluse…   Moment de panique, on change les défenses de coté, on pousse avec la gaffe le mur opposé et l’ancre du devant vient chatouiller le mur.  Rêve se dirige tranquillement, mais dangereusement vers la porte arrière de l’écluse.  Le capitaine frappe de toutes ses forces et de toutes son stress sur le bras de vitesse.    Et voila Rêve se décide à partir…   Par chance, on y est le seul bateau dans l’écluse et on y sort indemne.  Ouf!!  on a eu chaud, mais y nous reste 10 écluses.

Dans le Canal Champlain, il y  a  trois écluses montantes et les suivantes sont descendantes.   Chaque écluse ou presque a un mur au nord et au sud sur lequel on peut s’accoster pour relaxer ou pour la nuit .

Après l’écluse 7, nous avons fait un arrêt pique-nique au parc à coté du mur de béton de  Fort Edward.  Petit meeting au sommet…  voila on décide qu’on est encore bon et pour faire quelques écluses encore.

Entre l’écluse 8 et 5, il y avait du trafic de barge et de tug boat.   Notre radio AIS nous permet de les voir d’avance sur l’écran.

DSC00082

Voici mon poste à la pointe de Rêve d’Océan.

Voici la vue sur la chute à l’est de l’écluse 1

Un arrêt à Waterford pour la nuit, ou il y a un quai flottant gratuit.   Et une épicerie très près du Visitor Harbor ou nous sommes accosté.  On peu également partir avec le panier d’épicerie et le laisser au quai.

DSC00112

DSC00117

**Avant que quelqu’un le remarque…  Oui il y a une caisse de Budweiser sous le panier.  Le budget et le séjour à bord de grand-papa l’impose!!

Note à nous même ou aux équipages qui nous suivent pour le passage des écluses:

– Ne pas barrer son bateau au neutre durant l’écluse.  On ne sait jamais.

– C’est plus facile retenir le bateau dans une écluse descendante.

– Pas la peine de laver le pont et cockpit de son bateau avant, vraiment le démâtage et la traverser des écluses salisse un bateau!!

– Les défenses sont vraiment sale, nous avons vu à Waterford un bateau avec ses défenses recouvertes de sac de poubelle.  C’est une bonne idée .

– Les éclusiers sont vraiment gentil, mais faut se faire à leur accent et même des fois les réveiller pour qu’il ouvre les portes…

Catégories : Uncategorized | 4 commentaires

Canal Champlain

Le Lac Champlain est vraiment tranquille à cette période de l’année.  On se sent un peu seul comme voilier.

Nous débutons notre descente du Canal Champlain à moteur au rythme tranquille de 5 nœud.

DSC00056

DSC00036

Notre capitaine s’offre le temps d’essayer notre nouveau hamac.

Puis, un arrête à l’ancre au Fort Ticonderoga.   Pour profiter de la vue et apprendre un peu d’histoire.

DSC00049

DSC00051

Le petit point blanc à gauche de la photo est Rêve d’Océan.

Sur le canal, les paysages sont parsemé de belles montagnes et on y voit  à l’occasion de vieux petits chalet et de nombreuses balises.

DSC00059

Nous y avons croisé aucun autre voilier, seulement des chaloupes de pêche.  C’est à ce demander si on s’est trompé de chemin…

Puis on arrive à Whitehall, la ville de l’écluse 12.  On fait le plein.  J’imaginais cette ville avec des marinas un peu plus sophistiquées.  La Marina Lock 12 semblait fermé.  Nous sommes allé à Whitehall Marina et la pompe à essence ne fonctionnait plus.   Le jeune homme est allé nous chercher du diesel à une station d’essence avec des bidons.  Ce qui nous a donné le temps de ce décide à passer la première écluse avant la nuit.

DSC00060

On détermine de quel coté on écluse, on place les défenses et les amarres et hop nous voila dans l’écluse.   On fait des beaux yeux à la Lockkeeper et elle indique la date du lendemain sur notre passe de 2 jours .

Nous accostons au mur de ciment juste au sud de l’écluse pour la nuit.  C’est gratuit et nous y avons même l’électricité.

Et me voila à ma première sortie au Laundry Mat, ou je peux également utilisé le Wi-Fi.

Catégories : Uncategorized | 1 commentaire

Opération démâtage

Jeudi, Rêve d’Océan a été remis à l’eau et démâté.

Les nouveaux passe-coques sont vérifié et étanches.
Le verdict du capitaine est que le démâtage c’est encore plus stressant que d’affronter de grand vent. Mais finalement, le tout c’est bien dérouler sans bris.

DSC00002

Nous l’allons tout wrapper !!!

DSC00003

DSC00007

Voila le Chef d’œuvre!

Alors c’est vrai, nous voila prêt a débuter notre descente vers le sud.

Vendredi, un petit arrêt à Burlington s’impose pour aller chercher notre passager grand-papa Jacques.  Il fera le voyage avec nous jusqu’à New York.

On voit que l’automne s’installe au Lac Champlain et la chaleur du sud nous appelle.

DSC00016

DSC00057 (2)

DSC00020

DSC00032

Voici notre lumière de mouillage temporaire.  Merci à Gerry et Micheline pour ce cadeau.

Nous sommes  aller nous installer à l’ancre à Westport, NY.  C’est l’endroit le plus au sud du Lac Champlain que nous avons eu la chance de visiter auparavant.  Alors la suite de l’aventure sera toujours une découverte pour nous.

Catégories : Uncategorized | 1 commentaire

Bientôt à l’eau !!

Presque une semaine passé à la Marina de Mooney Bay et demain Rêve d’Océan retourne à l’eau.

En arrivant ici, nous avions fait une liste très complète des choses que nous pouvions faire nous même sur le voilier en attendant les autres améliorations.  Et bien, incroyable!!!  Nous avons pas réussi a passé a travers.  Faut dire que l’école des garçons occupe pas mal nos matinées et on doit s’habituer à cette nouvelle routine.  Mais l’essentiel des petits travaux est fait et le reste ce fait très bien sur l’eau.

Malgré tout nous avons passé un beau séjour a Mooney Bay.  Avec une belle soirée au resto de la Marina, ou il y avait un band vendredi soir et de la bière Black IPA en fût, des sommeils calmes sans vagues, des belles douches et une salle de lavage pour y faire de nombreux lavage.

Merci à Danielle et Jean du voilier Dream Catcher, nos voisins de balcon pour avoir occupé nos 5 à 7.  Au plaisir de vous revoir dans le sud.

Merci à Grand-Papa Jacques pour nous avoir amener à la plage de Point au Roche

DSC02567

Nous avons également pris le temps de couper les cheveux à Xavier.   N’est ce pas qu’il a l’air encore plus coquin!!

DSC02565

De se connecter à Internet et d’appeler nos amis sur Skype.

DSC02568

Et aussi de ce relaxer un peu !!!

DSC02566

Catégories : Uncategorized | 1 commentaire

Propulsé par WordPress.com.

Mandala

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Sailing Amélie

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

L'Odyssée de Cataja...

et de la tribu Ja!

Grosloup

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Océana 1

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

PRANA

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Rêve d'Océan

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

P i n n a c l e

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Le rapide escargot

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

voyageOcean

Les réflexions d'un couple dans la trentaine à la recherche d'aventures à bord de leur voilier.

Voyages Aloha Spirit

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

 La Jeannoise

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

En famille et à voile sur Oséo

En route vers les Caraïbes!