Archives mensuelles : février 2015

BVI au USVI puis SVI

Cette semaine nous avons passé sur plusieurs îles aux acronymes qui évoquent les Virgins Island.
Nous avons terminé notre séjour dans les BVI (British Virgins Islands) par une nuit à Normand Island. Un belle baie parsemé de boule de mooring ou deux établissements font de bonne affaire. Le resto Pirates Bight en bordure de plage, idéal pour se prélasser au soleil avec un bon PainKiller et le fameux Willy-T, un bar sur une vielle barge ou le party y lève facilement… Les gens dansent et certains osent même sauté du deuxième étage, malgré la mise en garde sur une affiche. Et oui, nous avons fait la tournée de ces deux établissements !

Le lendemain, on en profite pour faire un arrêt à The Indians, un bel endroit pour l’apnée.

IMG_0336IMG_0338

Puis, nous sommes passé au USVI (United States Virgins Islands) par un arrêt à Francis Bay sur l’île de St-John et ensuite à la ville de Charlotte-Amalie sur l’île de St-Thomas.

Charlotte-Amalie, une destination qui se retrouve sur de nombreux itinéraire de bateau de croisière. On y retrouve des centaines de boutique de bijoux, de parfums et de souvenirs duty free.

C’est agréable d’y flâner et de finir la journée par un apéro au Fat Turtle. On y sert les bières du Virgin Island Brewers dont une de style IPA, ça fait du bien aux papilles.

IMG_0360IMG_0399

Mais le clue de notre passage fut les retrouvailles avec l’équipage de Pinnacle. Robert et Ginette, un couple rencontré au Lac Champlain avec qui nous nous sommes liés d’amitié l’an passé lors de notre descente vers les Bahamas. Ils sont en route pour Grenade (les chanceux!).  On se gâte de deux soirées en leur compagnie et on les quitte à nouveau.

Puis, on termine la semaine au SVI( Spanish Virgin Islands) sur l’île de Culebra.

Le capitaine est très heureux de sortir finalement le spy du coffre. Son installation prend toujours un bon moment, mais après coup l’allure en vaut vraiment la peine.  On arrive a l’ancrage de Ensenada Honda tout juste avant un grosse averse.  Des averses, un ciel couvert et gris voila ce qui sera au menu pendant les trois jours suivants.

IMG_0430

On s’amuse a récupérer de l’eau de pluie de plusieurs façon!

Advertisements
Catégories : Uncategorized | 1 commentaire

Anageda, terre engloutie

Est ce que Anegada, vaut le détour? C’est ce qu’on se demandais avant d’y mettre pied.   On y a découvert une ile de l’archipel britannique avec une allure totalement différente de ces consœurs. Une ile a fleur d’eau avec des plages a perte de vue et de nombreux récifs, son nom vient de l’espagnol « terre engloutie ».

L’ancrage principale est Setting Point, chaque matin on y voit la parade des voiliers et Charters qui empruntent le canal pour quitter le champ de moorings.  Malgré le grand nombre de bateau, les plages sont presque désertes.  Plusieurs y viennent pour déguster la langouste dans un des resto en bord de plage.

IMG_0096IMG_0121

IMG_0120

Promenade sur la plage de Pomato Point

IMG_0267

Les teintes de l’eau y sont saisissante allant du bleu au vert turquoise.  Une barrière de corail entoure presque la majorité de l’ile, paradis pour la pratique du kite.

On y devient ornithologue et nous partons à l’exploration des flamands rose. Même si à Barbuda, il y a le Flamingo Pond, ce n’est pas à cette endroit que nous les avons trouvé. Nous avons plutôt avancé vers l’Est en longeant la côte et les mangroves de l’ile.   Jusqu’à voir apparaitre au loin une petite tache orangée.

IMG_0158

Eurêka ! Ils sont la et se font bronzer sur un petit récif. On approche tranquillement pour les admirer de près. Ils sont nombreux, et hop ils s’envolent tous au même moment.

IMG_0167IMG_0197

IMG_0183

Un spectacle de toute beauté! Nous les voyons voler en formation et atterrir sur un autre récif un peu plus loin. Nous y avons passé un bon moment. Voilà nous sommes comblé! Nous pouvons quitter ce paradis qui nous a éblouit, la tête tranquille.

 

Catégories : Uncategorized | Laisser un commentaire

Jost et Virgin Gorda

Les îles Vierges britanniques sont un groupe d’une cinquantaine d’îles, dont seulement 16 sont habitées.  Paradis de la voile, de la plongée et des bains de soleil, nous avons débuté notre passage par la petite ile idyllique de Jost Van Dyke.  Avec la présence d’une assez inconfortable houle du nord, nous y serons plus a l’abri, ancré dans la baie, tout près de Sandy Spit.

Quoi faire avec cette houle du Nord ? Aller au Bubbly pool. Les vagues y pénètrent vigoureusement, créant un grand bain tourbillon naturel.

IMG_0643IMG_0630

IMG_0673

Apéro en tête à tête sur Sandy Spit

Le temps d’un avant-midi, on retrouve Oséo et leur visite pour flâner sur le site des Baths. Un tout autre aperçu de notre dernier passage puisque la plage y affiche son drapeau rouge; baignade dangereuse. Puisque ce site est une réserve naturel, impossible d’y accoster son dinghy. Nous nous sommes donc fait littéralement poussé par les vagues sur Devils Bay Beach.

The Baths, c’est un incontournable. Une merveille géologique ou on grimpe et se faufile a travers une collection d’immenses rochers.

IMG_0712IMG_0697

IMG_0702

Puis, le Virgin Gorda North Sound, véritable petit paradis pour tout navigateur. Une grande anse au multiple ancrages tranquilles et petits yachts club.

IMG_0004

C’est au Jumbies, a Leverick Bay Marina que nous nous retrouvons pour une saucette rafraichissante dans la piscine. Puis en soirée avec plusieurs autres équipages amis, histoire de partager de bonne Coors Light (c’est sarcastique) et d’écouter le Super Bowl.

Au matin, nous entamons plusieurs petit sentier de randonnée qui nous mène au sommet de Biras Hill.  Au Bitter end Yacht Club Resort, nous empruntons le Guy’s trail pour aller rejoindre ensuite Deep Bay tout a l’ouest et découvrir Biras Creek.

IMG_0021IMG_0027

IMG_0015

Vue sur Saba Rock, Prickley Pear et Eustatia Island.

Catégories : Uncategorized | Laisser un commentaire

Retour en sol américain, US VI

Après Saba, une navigation de nuit. Oui! Ça fessait un bail, que nous n’avions pas naviguer de nuit et celle-ci fut assez calme, à moteur faute de vent.

Le soleil couché, un ciel sans lune nous met dans le noir. Guidé par le pilote automatique qui travail de pair avec le GPS, on fend la mer et réveil les petites lumières des planctons. C’est au petit matin qu’on atteint Ste-Croix, territoire américains des îles vierges.

A l’agenda de la journée, une grande sieste s’impose.  Puis après les formalités d’entrée, on part a la recherche avec Oséo d’un resto.  Pour célébrer nul autre que le capitaine Ronald ;-).   Ouian…  nous sommes de retour dans le paradis du biggest burger et better pizza in town!!

image

Apéro numéro Un !

C’est dans la ville historique de Christiansted que nous avons débuté notre découverte de St-Croix.   Entre vous et moi, après la charmante île de Saba, si belle et si ordonnée, l’ile de St-Croix, nous paraît comme une destination touristique du passé en manque d’entretien.   Plusieurs bâtiments, hôtels et boutiques semblent sortir tout droit des années 1980.

image

Tout de même l’histoire et le commerce s’y combine bien.   Les édifices jaune soleil datant 18 ième siècle, le fort, l’ancien édifice des douanes, la maison du gouvernement démontrent bien que l’endroit fut un port important.

Dominic pratiquera ensuite sa conduite a gauche en étant notre chauffeur pour la journée.   Notre premier arrêt le Whim Plantation Museum.   Un endroit établit par les Danois vers 1730.  La culture de la canne sur 130 acres de terrain qui fut opéré par une centaines d’esclaves.  On y admire The Greathouse meublé avec plusieurs antiquités ainsi que les ruines du moulin.

image

Ensuite, la ville deuxième ville en importance, celle de Frederiksted.  Je crois que nous aurions apprécié y jeter l’ancre.   Un ville tranquille qui s’anime lorsqu’un bateau de croisière y débarque.  Sa plage et son parc de bord de mer y est très jolie.

image

Nous avons également fait nos devoirs et fait la demande officiel du permis pour aller a Buck Island.   Celui-ci nous a été délivrer après trois jours, question de bureaucratie.  Cette petit ile situé a 5 miles de Christiansted est un endroit prisé pour des balades d’une journée par les Charter de touriste.  On y fera une peu d’apnée et une belle balade a son sommet.

imageimage

En  route pour St-John, cette ile tranquille aux collines verdoyantes et eaux turquoise, presque sa totalité est un parc National.   Nous arrivons a Great Lameshur Bay, tout au sud.

image

Longue randonnée pour se rendre a une rivière et chute asséchées.  Quel déception!   Mais on y verra des pétroglyphes.  On comprendra également la différence entre des  pétroglyphes et des hiéroglyphes.  Le savez vous?

image

Puis la baie de Leinster tout au Nord

On y fera une autre randonnée pour se rendre a d’autre ruines de plantation, celle-ci de Annaberg.   Un moulin du 18 ième siècle jaillit en bordure de l’eau avec un beau panorama sur l’ile de Tortola dans les BVI.  Celle-ci sera notre prochaine destination, n’est ce pas merveilleux les US VI et les BVI, tout est a proximité!

imageimage

 

Catégories : Uncategorized | 1 commentaire

Propulsé par WordPress.com.

Mandala

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Sailing Amélie

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

L'Odyssée de Cataja...

et de la tribu Ja!

Grosloup

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Océana 1

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

PRANA

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Rêve d'Océan

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

P i n n a c l e

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Le rapide escargot

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

voyageOcean

Les réflexions d'un couple dans la trentaine à la recherche d'aventures à bord de leur voilier.

Voyages Aloha Spirit

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

 La Jeannoise

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

En famille et à voile sur Oséo

En route vers les Caraïbes!