Conclusion des Bahamas et arriver aux État-Unis

Au matin du 20 avril, le vent se lève et souffle du Sud à un peu plus de 20 nœuds.   On s’adonne à notre petite routine puis après dîner, on lève l’ancre même si ça souffle toujours.   Voilà un bail qu’on avait pas navigué dans du vent de cette force et l’envie n’y est pas.  On réduit la grand voile en prenant un ris et on file vers notre prochaine destination, on optera pour Foxtown puisque l’ancrage y est également protégé du Sud.   IMG_0536Un petit ville typiquement Bahamienne, une station d’essence, une église qui aurait besoin d’un peu d’entretien, un bar et un convience store avec presque rien en stock.

Le lendemain, jour de pluie qui amène des réflexion, nous avons bien profité des Bahamas et nous sommes près pour la prochaine étape.  Il faut donc avancer!

Plan A : vers Charleston,  371 miles nautique, en empruntant le courant du Golf Stream qui nous aurait donné une bonne poussé en vitesse et ce qui implique 2 nuits et 3 jours en mer.  Dans les prochains prévisions météo aucune fenêtre météo propice a cette traversée semble se dessiner .  Option ANNULÉ

Plan B : vers Cumberland Island, tout juste à la limite de l’État de la Floride,  275 miles nautique.  Dès que l’on regarde une fenêtre météo de plus de 24 heures, une composante Nord apparait dans le vent.  Traversé le Golf Stream avec une composante Nord n’est pas recommandé puisque le contre courant fait lever la vague.  Option ANNULÉ

Plan C : vers Fort Pierce en Floride,  105 miles nautique.  On remarque une ouverture de vent calme, ce qui implique une navigation a moteur, mais également que la vague sera calme.  Option accepté et pourquoi pas partir maintenant.IMG_0553

IMG_0559

Petit moment de nostalgie devant ce merveilleux coucher de soleil.  Est ce que ce sera le dernier que nous verrons en mer?

Un Golf Stream ultra calme et nous atteignons l’inlet de Fort Pierce en début d’après-midi. Et voilà c’est comme un retour en arrière, nous appelons notre prime pont de la remonter sur la VHF 9 et nous atteignons Vero Beach.

Quel belle ville Vero Beach et c’est tellement calme aux mooring de City Marina.  IMG_0577En arrivant, nous avons fait nos devoir et avons appelé Control Police Border pour signaler notre arriver au pays.   Nous avions déjà notre Cruissing Permit que nous avions obtenu à Puerto Rico, donc le tout à été très efficace.  La prochaine étape c’est l’immigration, pour ceci il faut tous se présenter en personne dans les 24h suivant notre arrivée dans un bureau de douane.  Dans notre cas le plus près est à l’aéroport de Fort Pierce.

Le lendemain, on pend un transport et on va régler nos paperasse d’arrivée! Puis qu’est ce qu’on fait pour profiter des État Unis?   Aller dans un buffet à volonté !   Aller acheter des cossins dans un dollar store! Et finalement s’offrir une méga épicerie dans un gros supermarché!

IMG_0584 (2)

Et tant qu’à être en Floride!   Il faut informer nos amis Catherine et George du voilier Picaro qui sont revenu sur terre pour un petit moment.  On partage un autre dernier apéro en leur compagnie et un petite virée sur Océan Drive.

IMG_0604Bon après trois nuits à Vero Beach, que certain surnomme Velcro Beach, il faut continuer à avancer, même si je sais qu’au Québec il a neigé un 25 avril !  On débute notre premier shift de 9 a 5 dans l’Intracostal un dimanche sans trop regarder les prévisions météo, ça devrait être facile après tout.   Il y a du trafic, pleins de petites embarcations qui nous dépassent de tout les coté, notre capitaine grogne intérieurement.  On s’ennuie déjà de l’immensité de l’océan.  Le vent est bon et on peut augmenter notre vitesse en ouvrant le génois, mais surprise il augmente…  et ce jusqu’à 28 nœuds.  Quoi!  on est dans l’Intracostal, c’est supposé être tranquille!  On arrive après 50 miles nautique a Cocoa Beach Crevé mais bien content de profiter de la Floride ensoleillé.

Advertisements
Catégories : Uncategorized | Laisser un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Mandala

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Sailing Amélie

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

L'Odyssée de Cataja...

et de la tribu Ja!

Grosloup

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Océana 1

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

PRANA

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Rêve d'Océan

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

P i n n a c l e

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

Le rapide escargot

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

voyageOcean

Les réflexions d'un couple dans la trentaine à la recherche d'aventures à bord de leur voilier.

Voyages Aloha Spirit

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

 La Jeannoise

Il y a des voiliers et des équipages qui font plus que rêver...

En famille et à voile sur Oséo

En route vers les Caraïbes!

%d blogueurs aiment ce contenu :